les derniers des mohicans

plus d'batteurs de pavé
ainsi qu'on les appelle
en patois de bruxelles
les gamins des cités

plus d'peaux-rouges dans les rues
ou dans les terrains vagues
qui déferlaient par vagues
hurlant le cri qui tue

plus de cow-boys/indiens
de winchesters en bois
bricolées par papa
ou un gentil voisin
pour un mohican blond
maquillé en guerrier
défendant son quartier
face aux maudits hurons

plus de squaw prisonnière
kidnappée pour de rire
et qui joue à mourir
torturée dans sa chair

des villes sans galopins
de béton de silence
visages pâles en absence
qui n'attaquent plus de trains
de banques de diligences
oeil-de-faucon est mort
tout comme les chercheurs d'or
elle s'est perdue l'enfance

mais moi je suis comblé
car je les ai connus
aimés comme un perdu
les mohicans derniers

et caetera