les jambes des filles
on voit leurs seins leur ombilic
des chutes de reins diaboliques
mais je dénonce une hérésie
on ne voit plus les jambes des filles

à la télé rien qu'des femmes-troncs
ou des speakerines en pantalon
serait-ce par pudibonderie
on n'y voit plus les jambes des filles

que reste-t-il des robes d'été
des minishorts des jupes plissées
c'est désastreux même en famille
on ne voit plus les jambes des filles

on voit leur string par transparence
de jolis culs qui se balancent
mais aux frustrés je m'associe
on ne voit plus les jambes des filles

entre la cuisse et le genou
plus de dentelles plus de froufrous
à moins qu'elles ne se déshabillent
on ne voit plus les jambes des filles

pauvres machos en mal d'amour
on se demande jour après jour
où sont passés les bas résilles
qui faisaient belles les jambes des filles

cela devient obsessionnel
on hallucine sur la jarretelle
même leurs orteils nous font envie
on veut revoir les jambes des filles

le grand bonheur la délivrance
mais honni soit qui mal y pense
c'est d'entrevoir comme par magie
une malléole un bout d'cheville

on se désole on désespère
faudra-t-il donc qu'on légifère
pour que survienne une embellie
que l'on nous rende les jambes des filles

mais j'achève là mon plaidoyer
inutile de se torturer
j'vais remballer ma nostalgie
et puis rêver des jambes des filles

quand même rêver des jambes des filles
encore rêver des jambes des filles
des jambes des filles